FR | EN

Les projets | Polymères biodégradables pour la transplantation cellulaire dans la rétine

DÉVELOPPEMENT D’UNE APPROCHE PAR THÉRAPIE GÉNIQUE POUR LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L’ÂGE (DMLA).

Yvan Arsenijevic et Corinne Kostic

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie invalidante qui touche un grand pourcentage de la population âgée dans le monde occidental. 1-3% des personnes âgées de 60 ans en sont atteintes et 30% à 80 ans. Cette maladie s’exprime sous deux formes différentes appelées forme sèche (>85% des DMLA) et forme humide (<15% des DMLA). Cette dernière est caractérisée par l’invasion de vaisseaux sous la rétine qui la décollent et la détériorent amenant à une cécité de la vision centrale.

La forme humide de la DMLA peut être actuellement soignée, si le traitement est pris à temps, grâce à des nouveaux médicaments qui inhibent le facteur VEGF empêchant la prolifération des vaisseaux sanguins sous la rétine.

Malheureusement, le traitement a deux désavantages majeurs : 1) les patients doivent recevoir une injection intraoculaire toutes les 5 semaines pendant toute leur vie et 2) ce traitement est très coûteux. La fréquence des injections est un facteur de risque et de démotivation pour certains patients. Il est donc nécessaire d’essayer de trouver un traitement qui a un effet à long terme.

Concernant la forme sèche de la DMLA, il n’existe aucun traitement.

Nous avons développé un système de transfert de gène qui permet avec une injection unique d’inhiber la prolifération de vaisseaux sanguins dans des pathologies chez la souris. Notre but actuel est de rendre ce vecteur compatible avec une utilisation clinique en augmentant la sécurité du vecteur permettant le transfert de gène et en étudiant les effets à long terme de ce type de traitement.

Retour liste des projets



EN SAVOIR PLUS

Institut pour la Recherche en ophtalmologie (IRO), Sion
L’IRO conduit des recherches principalement en oculogénétique (Programme Genes & vision).

Unité de recherche de l’Hôpital Jules Gonin, Lausanne
L’unité réalise une recherche dans plusieurs domaines de pathologies oculaires

OPEN EYES | Fondation pour la recherche en ophtalmologie | info@open-eyes.ch