FR | EN

Les projets | Signalisation cellulaire dans la rétine

SIGNALISATION CELLULAIRE DANS LA RÉTINE

Les cellules se développent et deviennent des photorécepteurs ou des cellules graisseuse grâce à des signaux moléculaires qui viennent de l’extérieur ou de l’intérieur. Lors de maladies génétiques, les protéines mutées perturbent le bon cheminement des informations ce qui peut déclencher des mécanismes de suicide cellulaire. L’étude des différentes voies cellulaires impliquant des gènes mutés est un des axes prioritaires de la recherche à l’IRO. Elle permet de disséquer dans les moindres détails les effets d’une mutation génétique et ouvre la voie à de nouvelles thérapies.

L’analyse de cellules provenant de différentes parties de l’œil permet de mieux comprendre les effets d’un gène au niveau le plus élémentaire. Elle permet d’étudier de nouvelles hypothèses, de définir les interactions qui peuvent exister entre différents gènes et d’obtenir une vision globale de la cellule. Une bonne compréhension des mécanismes cellulaires est indispensable à une conception correcte de l’œil en général. De plus, ces informations facilitent le développement d’études ciblées chez l’animal et la mise au point de nouvelles thérapies.

Retour liste des projets

 

 

 

 



EN SAVOIR PLUS

Institut pour la Recherche en ophtalmologie (IRO), Sion
L’IRO conduit des recherches principalement en oculogénétique (Programme Genes & vision).

Unité de recherche de l’Hôpital Jules Gonin, Lausanne
L’unité réalise une recherche dans plusieurs domaines de pathologies oculaires

OPEN EYES | Fondation pour la recherche en ophtalmologie | info@open-eyes.ch