FR | EN

Les projets | Thérapie génique pour les dégénérescences de la rétine.

DÉVELOPPEMENT D’UNE APPROCHE PAR THÉRAPIE GÉNIQUE POUR LES DÉGÉNÉRESCENCES DE LA RÉTINE.

Yvan Arsenijevic, J Ihm et Corinne Kostic

Les dégénérescences de la rétine concernent, entre autres, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et les rétinites pigmentaires. Lors de ces maladies, les photorécepteurs qui captent la lumière meurent et ne sont pas remplacés. Depuis quelques années, une approche de thérapie génique a montré son efficacité pour transférer des gènes dans l’épithélium pigmentaire qui jouxtent les photorécepteurs. Ce n’est que récemment, que le transfert de gène commence à être efficace dans les photorécepteurs. Néanmoins, il reste beaucoup d’amélioration à effectuer pour que cette stratégie soit utile pour différentes variétés de maladies oculaires.

Comme la majorité des rétinites pigmentaires sont dues à un problème qui affecte directement les photorécepteurs, il est nécessaire de pouvoir transférer des gènes de différentes tailles dans ces cellules. De plus, l’expression de ces gènes dans les photorécepteurs doit parfaitement être régulé pour permettre une fonction physiologique du gène inséré.

Notre projet a pour but d’étudier différents vecteurs (qui transportent le gène d’intérêt) et différentes séquences d’ADN qui régulent l’expression des gènes. Ces connaissances auront une application pour différentes maladies oculaires.

Retour liste des projets



EN SAVOIR PLUS

Institut pour la Recherche en ophtalmologie (IRO), Sion
L’IRO conduit des recherches principalement en oculogénétique (Programme Genes & vision).

Unité de recherche de l’Hôpital Jules Gonin, Lausanne
L’unité réalise une recherche dans plusieurs domaines de pathologies oculaires

OPEN EYES | Fondation pour la recherche en ophtalmologie | info@open-eyes.ch